Collectif Angoulême Nord pour la Défense de l'Education en Danger

le CANDED... pas candide mais presque.

stat
Statistiques
Nous avons 69 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Philip

Nos membres ont posté un total de 313 messages dans 159 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Flux RSS


Sondage
Derniers sujets
» Participants
Lun 5 Sep - 22:27 par Admin

» SEPTEMBRE Organisation
Dim 4 Sep - 22:37 par Admin

» Système "Soundcloud"
Mar 2 Aoû - 23:07 par Admin

» Organisation AOÛT
Mer 27 Juil - 23:40 par Admin

» organisation Juillet
Jeu 7 Juil - 2:30 par Admin

» JUIN organisation
Jeu 23 Juin - 0:27 par Admin

» MAI organisation
Mer 11 Mai - 12:14 par Admin

» Sons des premières rencontres ... système "MegaUpload"...
Mer 9 Mar - 17:40 par Admin

» 2000 => 2010
Jeu 20 Jan - 22:19 par Admin

» 1980 => 2000
Jeu 20 Jan - 22:18 par Admin

» 1940 ==> 1970
Jeu 20 Jan - 22:16 par Admin

» 20/12/2010 (LeMonde-edito-) Le ministre de l'intérieur, la justice et la morale
Jeu 23 Déc - 18:05 par Admin

» 20/12/2010 (LeMonde-edito-) Le ministre de l'intérieur, la justice et la morale
Jeu 23 Déc - 18:04 par Admin

» Rapports de Sarko avec les médias (reportage suisse)
Mar 21 Déc - 3:09 par Admin

» La disparition de l'évaluation du système scolaire...
Mar 21 Sep - 9:46 par Admin

» 16/09/2009 [Rue89] Bugs de la rentrée : l'Education nationale fait la morte
Mer 16 Sep - 14:49 par Admin

» CHATEL nouveau ministre
Mar 1 Sep - 18:57 par Admin

» école privée
Mar 23 Juin - 9:36 par Admin

» 14 mai2009 [lesechos] Les dépenses des pouvoirs publics passées au crible
Dim 14 Juin - 22:10 par Admin

» LYCEES mobilisés
Dim 14 Juin - 0:52 par Admin

» 13/06/2009 [rue89] Darcos invente avec Villiers l'école « pour honnête homme »
Sam 13 Juin - 23:54 par Admin

» 11/05/2009 Monsieur le ministre de l'éducation a souhaité vous doter d'une clé USB : Mail reçu et réponse.
Mer 13 Mai - 16:52 par Admin

» VIOLENCE à l'école
Mer 13 Mai - 1:40 par Admin

» 12/05/2009 [nouvelobs ] «Education nationale»: Grand Corps Malade au tableau Par Sophie Delassein
Mer 13 Mai - 1:01 par Admin

» Religion et éducation nationale
Mar 12 Mai - 12:29 par Admin

» 07/05/09 [lesechos] Bercy vise près de 34.000 suppressions de postes de fonctionnaires en 2010
Lun 11 Mai - 19:54 par Admin

» SECURITE : le frère siamois de la violence. ou l'illusion de la maîtrise...
Dim 10 Mai - 23:33 par Admin

» MEDIAS... télévison, journaux, éditions? INTERNET....
Sam 9 Mai - 16:37 par Admin

» Socle commun par D. RAULIN / Décision et émotions - "Comment notre cerveau s'y prend pour décider" par A. BERTHOZ
Sam 9 Mai - 12:51 par Admin

» 02.05.09 [lemonde] Les collectifs parents-enseignants, nouveau cadre pour la protestation
Ven 8 Mai - 21:00 par Admin

Partenaires
Annuaire des forums
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Darcos sur le même chemin....

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Darcos sur le même chemin.... le Mar 6 Jan - 22:07

Admin

avatar
Admin
22/06/2009 [nouvelObs] Dernière ligne droite pour la commission de Martin Hirsch sur la jeunesse
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20090623.OBS1680/bio_express_de_xavier_darcos.html

13/06/2009 [rue89] Darcos invente avec De Villiers l'école « pour honnête homme »
http://www.rue89.com/2009/06/13/darcos-invente-avec-villiers-lecole-pour-honnete-homme

23 mai 2009 [liberation] Darcos tend les armes à Sarkozy

http://www.liberation.fr/education/0101568946-darcos-tend-les-armes-a-sarkozy

Shocked 06 mai 2009 [ouest-france] Xavier Darcos : "Je serais prof du premier degré, je serais sans doute parmi les mecs qui gueulent."
http://www.ouest-france.fr/actu/politique_confidentiel_-Xavier-Darcos-furieux-contre-certains-universitaires_41770-923607_actu.Htm

03/05/2009 [lepost] Ardisson: 'les profs sont tous des cons qui branlent rien', Darcos... se marre
http://www.lepost.fr/article/2009/05/03/1520647_ardisson-les-profs-sont-tous-des-cons-qui-branlent-rien-darcos-se-marre.html

29/04/2009 [lefigaro] Les tricheurs : Darcos & Allègre Par claude lelièvre
http://www.mediapart.fr/club/blog/claude-lelievre/290409/les-tricheurs

21/04/2009 [education.gouv] Xavier Darcos rappelle à Ségolène Royal qu'aimer son pays est un devoir civique Shocked est-ce bien le lieu ?? Shocked
http://www.education.gouv.fr/cid24442/xavier-darcos-rappelle-a-segolene-royal-qu-aimer-son-pays-est-un-devoir-civique.html

17.04.09 [lemonde] Education nationale : l'insolite cohabitation entre M. Descoings et M. Darcos
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/04/17/education-nationale-l-insolite-cohabitation-entre-m-descoings-et-m-darcos_1181951_3224.html

16 avril 2009 [agoravox] Les stages d’anglais Darcos relancés à Pâques : une mauvaise idée qui ouvre de bonnes pistes ?
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-stages-d-anglais-darcos-54453

24/03/2009 Xavier Darcos lance un jeu sponsorisé par Google
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/03/23/xavier-darcos-lance-un-jeu-sponsorise-par-google_1171760_651865.html

24.03.2009 [NOUVELOBS.COM] Darcos : "Un bilan d'orientation pour chaque élève de troisième"
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20090323.OBS0162/darcos__un_bilan_dorientation_pour_chaque_eleve_de_troi.html

19/03/2009 [bakchich] Darcos et les chiffres oubliés de l’Education nationale

http://www.bakchich.info/Darcos-et-les-chiffres-oublies-de,07105.html

18/03/2009 [lefigaro] Xavier Darcos souhaite limiter les redoublements
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/03/18/01016-20090318ARTFIG00076-xavier-darcos-souhaite-limiter-les-redoublements-.php

11/03/2009 [l'express] Darcos à la place de Dati?
http://www.lexpress.fr/actualite/indiscret/darcos-a-la-place-de-dati_746070.html

13 février 2009 Lettre à Xavier Darcos, Citoyen, futur ancien Ministre de la République
http://www.shesp.lautre.net/spip.php?article43

Samedi 21 février 2009 [lcpan] AUDIT PUBLIC : DARCOS
http://www.lcpan.fr/emission/65479/video

19/01/2009 montage : Les "4 vérités" de M. Darcos

https://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=RAFTF49sntM

Samedi 14 février 2009 ["Cahiers Pédagogiques"] : “Bonne Saint Baratin !” : revue de presse
http://www.cahiers-pedagogiques.com/article.php3?id_article=4279

29 janvier [bakchich] Grève : Darcos balise
http://www.bakchich.info/Greve-Darcos-balise,06558.html

21/01/2009 [Rue89] Uniforme à l'école : Darcos recycle le programme de l'extrême droite

http://www.rue89.com/2009/01/21/uniforme-a-lecole-darcos-recycle-le-programme-de-lextreme-droite

19 janv 2009 [Le Monde] La désinformation à la sauce Darcos
http://www.liberation.fr/politiques/0101313015-la-desinformation-a-la-sauce-darcos

16/01/2009[Le Point]: Xavier Darcos en faveur de l'uniforme à l'école, en visite à Londres dans une des Académies lancées ces dernières années par le gouvernement travailliste pour remplacer des institutions scolaires inefficaces dans des zones urbaines désavantagées.
http://www.lepoint.fr/actualites-politique/xavier-darcos-favorable-a-l-uniforme-a-l-ecole/917/0/307542


28 janvier 2009 [Ouest france]: Pour ne pas avoir pu museler les manifestants, le préfet remercié ! :

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Mutation-du-prefet-le-maire-de-Saint-Lo-l-estime-plutot-injuste_-808544--BKN_actu.Htm

12 Janvier 2009 : Voeux de Darcos à Saint-lô : REVUE DE PRESSE
[L'Humanité] Venue de Darcos & Sarkosy à Saint-lô : des voeux... ou de la poudre aux yeux ?
http://www.humanite.fr/2009-01-12_Societe_Nicolas-Sarkozy-en-operation-seduction-a-Saint-Lo
[Le Figaro] Sarkozy veut créer un haut-commissariat à la Jeunesse
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/01/12/01016-20090112ARTFIG00257-sarkozy-veut-creer-un-haut-commissariat-a-la-jeunesse-.php
[Ouest_France] Coups de matraques pour finir la journée à Saint-Lô
http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-A-Saint-Lo-Sarkozy-annonce-la-creation-d-un-Haut-commissaire-a-la-jeunesse-font-size=1-MINUTE-PAR-MINUTE-font-_39382-795036_actu.Htm
[Le Monde] Au moins huit blessés lors du déplacement de Nicolas Sarkozy à Saint-Lô
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/01/12/des-heurts-lors-du-deplacement-de-nicolas-sarkozy-a-saint-lo_1140653_3224.html
[L'Express] Sarkozy veut réformer le lycée et prendre en compte "l'angoisse" des jeunes.
http://www.lexpress.fr/actualites/1/sarkozy-presente-ses-voeux-aux-enseignants-a-saint-lo_731063.html
[Le Monde] : après le discours de Sarkozy, l'UNL et la FIDL appellent à manifester
http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/01/12/-apres-le-discours-de-sakozy-l-unl-appelle-a-manifester_1140925_0.html
[Le Monde] Sur le Net, les vœux de Sarkozy au monde éducatif ne passent pas
http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/01/13/sur-le-net-les-v-ux-de-sarkozy-au-monde-educatif-ne-passent-pas_1141096_0.html
[Cahiers Pédagogiques]Une réaction au discours de Nicolas Sarkozy sur le lycée à Saint-Lô Par Pierre Madiot, rédacteur aux Cahiers pédagogiques
http://www.cahiers-pedagogiques.com/article.php3?id_article=4195
[Le Monde : télézapping] résumé vidéo :
http://www.lemonde.fr/tele-zapping/video/2009/01/12/les-v-ux-des-profs-a-sarkozy_1140966_811987.html#ens_id=1088072


24/12/2008 [darcosment] La faisabilité politique de l’ajustement

http://darcosment.wordpress.com/2008/12/24/231/

18 décembre 2008 [cafepedagogique] Allègre-Darcos : même échec, mais pas même méthode par JFLaunay
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Lists/Forum/Threaded.aspx?RootFolder=%2flexpresso%2fLists%2fForum%2fL%27Expresso%20du%2018%20Janvier%202008%209364&FolderCTID=0x01200200378BF4268415CB4AA4D400CB683F955E&TopicsView=http%3A%2F%2Fwww.cafepedagogique.net%2Flexpresso%2FLists%2FForum%2FAllItems.aspx

14 décembre 2008 [educpol] SOS Education au secours de Darcos
http://educpol.over-blog.com/article-25780764.html

(HUMOUR noir)11/12/2008 [Libération.fr] Darcos Vador
http://www.liberation.fr/politiques/0601448-darcos-vador

10/12/2008 [Libération] : Xavier Darcos: après les annonces, les reculs
http://www.liberation.fr/societe/0101304375-xavier-darcos-apres-les-annonces-les-reculs

10/12/08 : interview sur RMC de Jack Lang "si vous continuez comme ça, l'éducation nationale, ce sera votre Vietnam à vous !"

http://www.darcos-demission.org/

(HUMOUR noir)20/11/2008 Xavier DARCOS Les manifestants parlent à l'effigie de Darcos
https://www.dailymotion.com/relevance/search/darcos/video/x7hghs_xavier-darcos-il-est-pass-nous-voir_news

18 septembre 2008 [iTélé] Bac+ 5 ...pour changer les couches , X.Darcos
http://fr.youtube.com/watch?v=0TVaOncbW-c

14.09.2008 [Le Parisien] : « Bientôt des médailles pour les bacheliers »
http://www.leparisien.fr/abo-faitdujour/bientot-des-medailles-pour-les-bacheliers-14-09-2008-222823.php

28/08/2008 [mediapart] Xavier Darcos: un grand prestidigitateur

http://www.mediapart.fr/club/blog/claude-lelievre/280808/xavier-darcos-un-grand-prestidigitateur

(HUMOUR noir)02/08/2008Ecole Darcos : Parodie d'un prof des écoles rétrograde pour dire non à Darcos
http://fr.youtube.com/watch?v=3NdRtXZpnSE

(HUMOUR noir)18/06/2008 Ecole Darcos : parodie prof de fac en 2012
http://fr.youtube.com/watch?v=ks0bMAkQC2U

04/06/2008 [rue 89] Contre Darcos, les parents prennent le relais des profs
http://www.rue89.com/2008/06/04/contre-darcos-les-parents-prennent-le-relais-des-profs

11 avril 2008 (YT) Le gros mensonge de Xavier Darcos : pas de suppression de poste ..
http://fr.youtube.com/watch?v=QDyGThytN6g

21/02/2008 [TF1] Darcos présente les nouveaux programmes du primaire
http://videos.tf1.fr/video/news/france/0,,3718059,00-darcos-presente-nouveaux-programmes-primaire-.html

14/02/2008 [mecanopolis] Réactions après la décision de Sarkozy de confier la mémoire d’un enfant victime de la Shoah à chaque élève de CM2 (Vidéos)
http://www.mecanopolis.org/?p=339


1/1/2008 [Politique.net] L'Etat a financé les media-training de Xavier Darcos pour 122 000 euros

http://www.politique.net/2008010102-etat-a-finance-media-training-de-xavier-darcos-pour-122000-euros.htm

17/03/2007 [arrêt sur images] Education: quand Darcos et Finkielkraut amènent leurs idéologèmes chez Ockrent
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=167

Octobre 2003 [S-H] : Des politiques d'éducation efficaces : est-ce possible ? Entretien avec Jacky Beillerot
http://www.scienceshumaines.com/articleprint2.php?lg=fr&id_article=3512
"Je crois qu'il y a une grande illusion à considérer l'institution éducative comme immobile. J'observe que sous l'effet de plusieurs facteurs - la déconcentration, la décentralisation, la montée de l'opinion, le développement des partenariats au plan local - davantage d'instances ont été concernées par les politiques éducatives dans la dernière décennie. De nouveaux objets ou thèmes sont apparus, comme la professionnalité des enseignants, la formation des adultes, ou encore la violence voire le problème de la pédophilie. Ce qui fait qu'à mon sens, l'idée que rien ne bouge dans l'éducation nationale est l'une des plus sottes qui soient. On peut plutôt penser, au contraire, que cela bouge trop, d'autant que la succession des ministres ne favorise guère les perspectives continues."



Dernière édition par Admin le Mer 24 Juin - 1:50, édité 65 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://gond-education.forumactif.org

2 Re: Darcos sur le même chemin.... le Mer 4 Fév - 20:34

Admin

avatar
Admin
"J'appelle l'ensemble des Français à se dresser contre ce plan de destruction de l'école"
Il est pour le moins inhabituel qu'un ancien ministre signe une pétition appelant à la démission de l'un de ses successeurs...
C'est pourtant le cas puisque Jack LANG, député du Pas-de-Calais, ancien ministre de la culture et ancien ministre de l' nationale (1992-1993 et 2000-2002) a signé notre pétition de soutien qui réclame ouvertement un changement de ministre pour une autre politique éducative.
Toutefois, il s'agit moins d'une surprise que de la continuité des déclarations publiques et écrites de Jack LANG comme nous avons pu le vérifier :
- dans son livre "L'école abandonnée", où il condamnait déjà l'anéantissement des anciens programmes, l'imposture des nouveaux, tout en fustigeant la paupérisation et l'asphyxie à l'œuvre dans une école au rabais, en pleine régression ;
- dans une tribune du Nouvel Observateur avec Luc Ferry, où les deux anciens ministres de l' nationale dénonçaient avec force le "populisme scolaire" de Xavier Darcos et de ses nouveaux programmes du primaire qui "risquent de nuire gravement à la santé de notre système éducatif" ;
- dans une interview sur RMC (le 10/12/08) où il déclarait : "J'appelle tous les Français à se dresser avec force et détermination contre ce plan de destruction de l'école [...].
Darcos sait ce que je pense et dis depuis des mois : il traite avec désinvolture et mépris notre système éducatif. Il n'a cessé de taper [...] contre les maîtres qui se dévouent jour après jour pour leur métier qu'ils aiment. Le plan qu'il a concocté c'est un travail de démolition systématique de l'école de la République. [...] Je lui dis : "si vous continuez comme ça, l'éducation nationale, ce sera votre Vietnam à vous !" .
La signature de Jack Lang confirme que le dialogue et la concertation nécessaires pour l'avenir de notre système éducatif ont été rendus totalement impossibles par l'entêtement d'un ministre qui, des IUFM aux emplois de professeurs, en passant par les programmes, les RASED, les associations éducatives ou le temps scolaire, n'a cessé de supprimer les moyens d'une politique ambitieuse qu'il prétendait vouloir mener.

Pour l'appel des 100 maîtres
Le porte-parole Sylvain Grandserre

M. Darcos doit démissionner.
Depuis sa nomination en mai 2007, le ministre de l'éducation nationale, M. Xavier Darcos, avait déjà à son actif :  
     • la suppression de la carte scolaire, qui institue la concurrence entre écoles et accélère la formation de ghettos scolaires ;  
     • la promulgation de "nouveaux" programmes (dont les rédacteurs ne sont toujours pas connus !) contraires à l’avis de la profession et des chercheurs, après une mascarade de concertation, menée dans la précipitation ;  
     • la diminution de 2 h du temps hebdomadaire d'enseignement (l'équivalent de 3 semaines par an !) et la réorganisation de la semaine décidée contre les préconisations des professionnels et des spécialistes des rythmes scolaires ;  
     • le discrédit jeté sur l'action des enseignants de l'école publique, notamment en trompant l’opinion sur les performances de l’école française dans les évaluations internationales et sur le coût réel de notre école ; il ne cesse d’accréditer l’idée, portée par les groupes ultralibéraux, mais démentie par les spécialistes, que les résultats français sont plus mauvais que la moyenne et en baisse et que les dépenses sont plus élevées que nos voisins et en hausse ;  
     • des déclarations insultantes sur les maternelles considérées comme de simples garderies où le travail des enseignants consiste à "surveiller la sieste et à changer les couches" ;  
     • la disparition programmée des IUFM, revenant à supprimer la formation professionnelle, au lieu de chercher à l’améliorer ;  
     • l'étranglement financier des associations éducatives complémentaires de l’enseignement public ;  
     • les atteintes au droit syndical, au paritarisme et au droit de grève (Services Minimum d’Accueil) ;  
     • la mise en place du fichier base-élèves, comportant des données qui mettaient gravement en cause les libertés individuelles et le droit à l’éducation des enfants étrangers, quel que soit le statut de leurs parents ;  
     • le financement (pour 220 000 euros) d'une officine privée qui doit surveiller les prises de position des enseignants sur le web, "repérer les leaders d’opinion, les lanceurs d’alerte et analyser leur potentiel d’influence et leur capacité à se constituer en réseau". Il vient aussi de fait inscrire dans le budget 2009 ;  
     • la suppression brutale de 3 000 postes d'enseignants spécialisés des RASED, tout en proclamant vouloir diviser par 3 le taux d’élèves en grande difficulté scolaire et en tenant de faire croire que la mise en place des 2 h d’aide personnalisée pourrait remplacer le travail des enseignants spécialisés ;  
     • la baisse de 30 % des postes mis au concours en 2009 et, par voie de conséquence, de la formation continue remplacée par les PE2, avant sa disparition totale en 2010… Tout récemment, il a confirmé que trois autres « réformes » seront mises en place en 2009 ;  
     • la création de l’Agence nationale du remplacement, qui pourrait employer des maîtres non certifiés et précarisés ;  
     • la création des EPEP et la caporalisation des maîtres par des "super-chefs", les directeurs d’EPEP (500 postes ont été budgétisés pour cela) ;  
     • la suppression de la maternelle entre 2 et 3 ans, remplacée par un "jardin d'éveil" à la charge des communes et des familles, premier pas vers la suppression de la maternelle avant 5 ans, réclamée par des amis politiques du ministre.  
Et voici que, début novembre, plutôt qu’une revalorisation des salaires des enseignants, M. Darcos annonce qu'il octroiera une prime de 400 euros aux maîtres qui feront passer les évaluations nationales au CE1 et au CM2. C’en est trop! C’est maintenant notre dignité qui est bafouée ! Depuis toujours, nous assumons la passation d’épreuves d’évaluation, la correction et l’analyse des résultats, sans penser à demander une rémunération spéciale, car l’évaluation des apprentissages de nos élèves fait partie de nos missions.  
De plus, quand il s’agit d’évaluations nationales, le plus souvent nous faisons la correction et l’analyse collectivement (en dehors des heures de classe), car les résultats à un niveau donné d’enseignement concernent toute l’équipe des maîtres, en amont et en aval. Alors, pourquoi cette prime, telles des cacahuètes jetées à des singes? M. Darcos anticipe-t-il des résistances du fait que ces épreuves, entourées du plus grand secret, sont annoncées comme très difficiles par le ministère et qu'elles feront apparaître une énorme proportion d'élèves en grande difficulté, sans rapport avec la réalité? Redoute-t-il que ces épreuves mettent plus nettement en évidence la malfaisance des programmes 2008 ? Craint-il que la profession y voie une rupture avec les exigences du Socle commun de connaissances et de compétences, conçu à partir des programmes de 2002, et qui est toujours en vigueur? A-t-il peur que nous refusions de faire passer les épreuves et veut-il acheter notre soumission? Parie-t-il sur les difficultés financières des enseignants pour les opposer les uns aux autres et diviser les équipes d’écoles?  
Nous dénonçons cette prime qui met à mal le travail d’équipe, ignore le fonctionnement réel des écoles et apparaît comme une façon perverse de consacrer la dégradation de notre pouvoir d’achat. Nous demandons la mise en place d’un Conseil national de l’évaluation à l’école comprenant des praticiens, des formateurs et des chercheurs pour mettre au point une politique de l’évaluation et élaborer des outils pour les équipes d’écoles et de cycle, au service des apprentissages des élèves définis par le Socle commun de connaissances et de compétences. Nous appelons les conseils des maîtres et les conseils d’école à prendre, dès à présent, des mesures fortes pour protéger les enfants et les écoles des méfaits éventuels des épreuves nationales CE1 et CM2, que ce soit en raison du contenu des épreuves ou de leur utilisation. Nous les appelons en particulier à refuser fermement toute publication des résultats des écoles. Nous ne pouvons plus continuer à subir cette politique scolaire fondée sur la concurrence entre les élèves, entre les familles, entre les écoles et entre les maîtres. Elle est contraire à l’idéal de citoyens responsables et solidaires qui fonde notre école. Nous ne supportons plus de travailler avec une administration qui pense pouvoir nous mener à la carotte et au bâton. Si c’est là le modèle éducatif de notre ministre, ce n’est pas le nôtre, ni celui de l’école laïque et républicaine. Nous voulons rester dignes de notre mission d’éducateur. Nous demandons que cessent la brutalité, la méfiance et le mépris. Nous demandons l’arrêt de cette politique et la démission du ministre qui l’incarne.
Eric SORET (0692 865364)  
Alain PAUTY (0692 432887)  


VIDEOS



Dernière édition par Admin le Mar 24 Fév - 12:27, édité 7 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://gond-education.forumactif.org

3 Re: Darcos sur le même chemin.... le Jeu 12 Fév - 2:39

Admin

avatar
Admin
[lesmotsontunsens] appel d'offre de notre ministre qui cherche une entreprise capable de surveiller l'opinion dans l'éducation nationale via internet 220 000 euros de "mise à prix"
http://www.lesmotsontunsens.com/darcos-appel-d-offre-surveillance-internet-gouvernement-blogs-syndicats-partis-politiques-2502

28 janvier 2009 [Ouest france]: Pour ne pas avoir pu museler les manifestants, le préfet remercié ! :

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Mutation-du-prefet-le-maire-de-Saint-Lo-l-estime-plutot-injuste_-808544--BKN_actu.Htm
Mutation du préfet: le maire de Saint-Lô l'estime "plutôt injuste"
François Digard, le maire UMP de Saint-Lô, ne cache pas sa déception après l'annonce en conseil des ministres ce matin de la mutation du préfet de la Manche. Une décision qui intervient après la visite présidentielle chahutée du 12 janvier dernier à Saint-Lô. Il se dit "surpris", et qualifie cette mutation de "très sévère et plutôt injuste".Jean Charbonniaud était préfet de la Manche depuis juillet 2008. Il avait été de mai 2005 à avril 2006, chef de cabinet du premier ministre Dominique de Villepin, puis préfet de l'Orne et était passé par le cabinet de Michèle Alliot-Marie, alors ministre de l'Intérieur.


10 déc. 2008 [Libération] : Xavier Darcos: après les annonces, les reculs
http://www.liberation.fr/societe/0101304375-xavier-darcos-apres-les-annonces-les-reculs
Face à la contestation, le ministre est contraint de changer de ton.98 réactions
Après le blitzkrieg, l’heure de la retraite : le ministre de l’Education Xavier Darcos a ainsi singulièrement modéré le ton depuis la grève réussie du 20 novembre. Sans vouloir céder sur le fond de ses réformes, il semble désormais prêt à des concessions. Mais elles pourraient venir un peu tard.
Confronté à une contestation tous azimuts, le ministre a d’abord tenté de désamorcer la colère dans le primaire. «Si j’ai blessé les enseignants de maternelle parce qu’on a déformé mes propos, je leur présente tous mes regrets et mes excuses», a-t-il déclaré le 3 décembre. En juillet, il s’était demandé en public si cela valait la peine d’avoir des enseignants de maternelle avec bac + 5 «pour faire faire des siestes ou changer des couches». Il parlait des enfants de moins de 2 ans. Mais toute la profession s’était sentie humiliée par son ton méprisant.
Recevant les syndicats la semaine dernière, il a encore montré patte blanche. Il a assuré que rien ne changerait en maternelle et que l’école continuerait à accueillir, dans la mesure du possible, les 2-3 ans. Pourtant en novembre, il s’était montré intéressé par les conclusions d’une mission du Sénat : elle proposait de créer des «jardins d’éveil» pour les enfants de 2 ans qui ne seraient plus à la charge de l’Education nationale.
Simultanément, Darcos a reculé sur le service minimum d’accueil. Recevant les maires très remontés contre ce transfert de charges, il a indiqué que le dispositif serait aménagé pour les petites communes. Les poursuites judiciaires seront abandonnées contre elles.
Il a aussi quelque peu cédé sur la question des maîtres spécialisés dans la difficulté scolaire (les «Rased»). Quelque 3 000 postes vont bien être supprimés en 2009. Mais il a précisé que la saignée s’arrêterait là.
Enfin sur la réforme du lycée, les enseignants de SES (sciences économiques et sociales), qui protestent contre la place réduite de leur discipline dans la future seconde, pourraient bien l’emporter : les SES pourraient devenir obligatoires. Mais le ministre n’est pas revenu sur la réduction des horaires.

17/03/2007 [arrêt sur images] Education: quand Darcos et Finkielkraut amènent leurs idéologèmes chez Ockrent
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=167
Extraits :
Ça a commencé quand Finkielkraut a fait un tout petit pas de côté pour commenter les blocages de facs qui se multiplient et tentent de faire le pont avec d’autres mobilisations en cours : mouvement « pathétique » et « odieux », selon lui, révélant le « gâtisme » et la « sénilité » de ces étudiants militants - « c’est ça le rêve d’émancipation ? se gausse-t-il, être solidaire des cheminots qui défendent non pas l’égalité mais leur statut ? » (le mot « statut » prononcé comme un gros mot, une infamie, comme si ça voulait dire par exemple, « privilège honteux »).
Cette dénonciation du « vieillisme » des jeunes lorsqu’ils s’associent à la défense des acquis sociaux repose sur un idéologème très classique: c’est l’idéologème qui postule que « défense des acquis sociaux » = « immobilisme, conservatisme, archaïsme, passéisme». Idéologème classique certes, mais néanmoins inattendu dans l’univers argumentatif de Finkielkraut, qui vante depuis si longtemps les vertus du passé contre les fantasmes d’un progressisme triomphant, et récuse avec une véhémence poussée jusqu’à la caricature la modernité décomplexée quand il s’agit de culture… C’est ça qui est amusant avec les idéologèmes : comme ils procèdent pratiquement de l’inconscient politique d’un locuteur, ils peuvent, à la manière d’un lapsus ou d’un acte manqué, entrer en légère contradiction avec son discours « officiel ».
...
« Je trouve aussi que c’est penser vieux, alors qu’on est jeune, que de reprocher aux universités de vouloir connaître le monde de l’entreprise et le monde du réel ; le fait que les universités soient plus indépendantes et qu’elles puissent se connecter avec le monde réel, qu’elles puissent négocier autour d’elles des débouchés, des aides, des laboratoires, mettre ensemble ceux qui produisent et ceux qui étudient, il n’y a rien là de choquant (…) Il faut à tout prix que le monde réel et le monde de l’université se connaissent, et en effet il n’y a rien de plus triste que de voir des jeunes, qui se pensent de surcroît révolutionnaires, qui pensent comme des vieux ». Vous avez chopé l’idéologème, le terrible idéologème ? Celui qui postule que « monde de l’entreprise » = « monde réel ». Au début de l’énoncé il reste encore la petite copule, le petit « et » qui suppose que les deux ne se confondent pas totalement. Mais plus le refoulé sort, plus la substitution s’opère, et à la fin de l’énoncé c’est acquis : il ne reste plus que « le monde réel » pour désigner « le monde de l’entreprise ».
Et donc le reste du monde, ce qui n’est pas l’entreprise c’est quoi ? Irréel ? Virtuel ? Imaginaire ? ... C’est le même idéologème qui rend possible cet énoncé parfaitement aberrant : « mettre en relation ceux qui produisent et ceux qui étudient ». Enoncé qui, en séparant ces deux instances comme si elles s’ignoraient, suppose qu’à l’université, on ne « produit » rien. On produit pourtant de la pensée, du savoir, des idées, de la réflexion, tout ça ; mais tout ça n’est « rien », puisque tout ça n’est pas le « réel ». Dans ce système idéologique, tout ce qui n’est pas une marchandise n’est pas réel. Et très logiquement, le mouvement étudiant de contestation paraît aux yeux de Darcos relever de la « fiction » et de « l’irrationnel » : il conclut d’ailleurs en affirmant qu’on est là « dans un irrationnel politique qui est quand même profondément démodé ».
Démodé ; et oui. Il faut décidément être à la mode, être moderne. C’est quoi, être moderne ? Ce n’est pas défendre les acquis sociaux, on l’a vu tout à l’heure : on est vieux quand on est de ce côté-là. La notion de modernité, que Finkielkraut n’a pas osé formuler, c’est aussi Darcos qui la dégaine finalement : pour répondre à Philippe Meirieu qui le charrie un peu sur Sarkozy et son dîner au Fouquet's avec Arthur (le débat porte alors sur la promotion de la culture générale et l’amour de la belle langue), Darcos répond ceci :
« Ne caricaturez pas : ce n’est pas parce qu’on a des amis dans le monde moderne ou dans le monde du showbiz que soudainement on va devenir complètement inculte et pas savoir parler le français – vous avez dû remarquer que Nicolas Sarkozy parlait un français à peu près impeccable ».
Personnellement je n’avais pas remarqué, non. J’avais même remarqué plutôt le contraire. Mais ce qui m’intéresse là dedans, c’est le surgissement impromptu de l’idéologème, un peu bizarre, un peu foireux, au détour de cette drôle d’expression : « Avoir des amis dans le monde moderne ». A propos d’Arthur. Donc, grosso modo, « le monde moderne » = « le monde du showbiz ». Et donc, le reste : ringard, dépassé ? Et tout le show biz, légitimé, valorisé, parce que « moderne » ?

Voir le profil de l'utilisateur http://gond-education.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum