Collectif Angoulême Nord pour la Défense de l'Education en Danger

le CANDED... pas candide mais presque.

stat
Statistiques
Nous avons 69 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Philip

Nos membres ont posté un total de 313 messages dans 159 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Flux RSS


Sondage
Derniers sujets
» Participants
Lun 5 Sep - 22:27 par Admin

» SEPTEMBRE Organisation
Dim 4 Sep - 22:37 par Admin

» Système "Soundcloud"
Mar 2 Aoû - 23:07 par Admin

» Organisation AOÛT
Mer 27 Juil - 23:40 par Admin

» organisation Juillet
Jeu 7 Juil - 2:30 par Admin

» JUIN organisation
Jeu 23 Juin - 0:27 par Admin

» MAI organisation
Mer 11 Mai - 12:14 par Admin

» Sons des premières rencontres ... système "MegaUpload"...
Mer 9 Mar - 17:40 par Admin

» 2000 => 2010
Jeu 20 Jan - 22:19 par Admin

» 1980 => 2000
Jeu 20 Jan - 22:18 par Admin

» 1940 ==> 1970
Jeu 20 Jan - 22:16 par Admin

» 20/12/2010 (LeMonde-edito-) Le ministre de l'intérieur, la justice et la morale
Jeu 23 Déc - 18:05 par Admin

» 20/12/2010 (LeMonde-edito-) Le ministre de l'intérieur, la justice et la morale
Jeu 23 Déc - 18:04 par Admin

» Rapports de Sarko avec les médias (reportage suisse)
Mar 21 Déc - 3:09 par Admin

» La disparition de l'évaluation du système scolaire...
Mar 21 Sep - 9:46 par Admin

» 16/09/2009 [Rue89] Bugs de la rentrée : l'Education nationale fait la morte
Mer 16 Sep - 14:49 par Admin

» CHATEL nouveau ministre
Mar 1 Sep - 18:57 par Admin

» école privée
Mar 23 Juin - 9:36 par Admin

» 14 mai2009 [lesechos] Les dépenses des pouvoirs publics passées au crible
Dim 14 Juin - 22:10 par Admin

» LYCEES mobilisés
Dim 14 Juin - 0:52 par Admin

» 13/06/2009 [rue89] Darcos invente avec Villiers l'école « pour honnête homme »
Sam 13 Juin - 23:54 par Admin

» 11/05/2009 Monsieur le ministre de l'éducation a souhaité vous doter d'une clé USB : Mail reçu et réponse.
Mer 13 Mai - 16:52 par Admin

» VIOLENCE à l'école
Mer 13 Mai - 1:40 par Admin

» 12/05/2009 [nouvelobs ] «Education nationale»: Grand Corps Malade au tableau Par Sophie Delassein
Mer 13 Mai - 1:01 par Admin

» Religion et éducation nationale
Mar 12 Mai - 12:29 par Admin

» 07/05/09 [lesechos] Bercy vise près de 34.000 suppressions de postes de fonctionnaires en 2010
Lun 11 Mai - 19:54 par Admin

» SECURITE : le frère siamois de la violence. ou l'illusion de la maîtrise...
Dim 10 Mai - 23:33 par Admin

» MEDIAS... télévison, journaux, éditions? INTERNET....
Sam 9 Mai - 16:37 par Admin

» Socle commun par D. RAULIN / Décision et émotions - "Comment notre cerveau s'y prend pour décider" par A. BERTHOZ
Sam 9 Mai - 12:51 par Admin

» 02.05.09 [lemonde] Les collectifs parents-enseignants, nouveau cadre pour la protestation
Ven 8 Mai - 21:00 par Admin

Partenaires
Annuaire des forums
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

SECURITE : le frère siamois de la violence. ou l'illusion de la maîtrise...

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin
OPENTRUST : "Pour passer de la sécurité défensive pour passer par la sécurité par la confiance." un gros prestataire de service, autant pour TOTAL que le Ministère de l'Education Nationale ou des Finances. http://www.opentrust.com/index.php?lang=fr

05/2011 (Les dossiers du Canard enchaîné) Le mégalopolicier : le grand fiasco de la police aux mains de Sarko.

23/02/2010 [rue89] Gadgets, Big Brother : pourquoi la Loppsi est dangereuse
http://www.rue89.com/securi-terre/2010/02/23/gadgets-et-big-brother-pourquoi-la-loppsi-est-dangereuse-140068

18/02/2010 [rue89] Loppsi : l'efficacité de la vidéo surveillance n'est pas prouvée
http://www.rue89.com/on-va-pas-en-faire-un-sondage/2010/02/18/loppsi-lefficacite-de-la-videosurveillance-nest-pas-prouvee


06/11/2009 [Rue89] Mineurs : le couvre-feu d'Hortefeux résiste mal aux faits

http://www.rue89.com/2009/11/06/mineurs-le-couvre-feu-dhortefeux-resiste-mal-aux-faits-124942

04/11/2009 [Rue89] Couvre-feu pour mineurs : chiffres tordus, mesure absurde

http://www.rue89.com/2009/11/04/couvre-feu-pour-mineurs-chiffres-tordus-mesure-absurde-124640

19/10/2009 [Rue89] Ficher les mineurs dès treize ans : nécessité ou stratégie ?
http://www.rue89.com/2009/10/19/ficher-les-mineurs-des-treize-ans-necessite-ou-strategie-66354


14/09/2009 [rue89] Bientôt un monsieur Délinquance dans chaque département ?

http://www.rue89.com/2009/09/14/bientot-un-monsieur-delinquance-dans-chaque-departement

17 septembre 2009 [betapolitique] La défenseure des enfants et la déontologie de la sécurité supprimées
http://www.betapolitique.fr/La-defenseure-des-enfants-et-la-37668.html

02.09.09 [ LE MONDE ] Les policiers municipaux privés de pistolet Taser
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/09/02/les-policiers-municipaux-prives-de-pistolet-taser_1234977_3224.html#ens_id=1220842

02.09.09 [ LE MONDE ] Brice Hortefeux cherche à contrer les mauvais chiffres de la délinquance
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/09/02/brice-hortefeux-cherche-a-contrer-les-mauvais-chiffres-de-la-delinquance_1234785_3224.html#ens_id=1218339

01 Septembre 2009 [marianne2] Sécurité : Hortefeux ballade les auditeurs d'Europe 1
http://www.marianne2.fr/Securite-Hortefeux-ballade-les-auditeurs-d-Europe-1_a181953.html
01 Septembre 2009 [liberation] Hortefeux rêve d’un monde sans «voyous» et sans bavure
http://www.liberation.fr/politiques/0101588160-hortefeux-reve-d-un-monde-sans-voyous-et-sans-bavure


31/08/2009 [Rue89] Ma vie avec un bracelet électronique
http://www.rue89.com/2009/08/31/ma-vie-avec-un-bracelet-electronique

29/08/2009 [rue89] Vidéosurveillance : la valse des rapports contradictoires
http://www.rue89.com/2009/08/29/videosurveillance-la-valse-des-rapports-contradictoires

15 Août 2009 [mouvements] Jouer la répression, pour mieux s’en défaire
http://mouvements.info/Jouer-la-repression-pour-mieux-s.html

09/08/2009 [rue89] Faut-il protéger les ados de la pornographie ?
http://www.rue89.com/rue69/2009/08/09/faut-il-proteger-les-ados-de-la-pornographie

28.07.09 [lemonde] Adam, détenu et témoin gênant, torturé à Fleury
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/07/28/adam-detenu-et-temoin-genant-torture-a-fleury_1223495_3224.html

27.07.09 [cequilfautdetruire] PASSEPORT POUR LE CYBER-FLICAGE
http://cequilfautdetruire.org/spip.php?article2036

17/07/2009 [rue89] De un à trois ans ferme pour les émeutiers de Villiers-le-Bel
http://www.rue89.com/2009/07/17/de-un-a-trois-ans-ferme-pour-les-emeutiers-de-villiers-le-bel

14 juin 2009 [betapolitique] France – La psychiatrie contre la « nuit sécuritaire »
http://www.betapolitique.fr/France-La-psychiatrie-contre-la-29974.html

28/05/2009 [rue89] Halimi : le coup de main de la DGSE pour les e-mails de Fofana
http://www.rue89.com/2009/05/28/halimi-le-coup-de-main-de-la-dgse-pour-les-e-mails-de-fofana

27/05/2009 [rue89] Cybercriminalité : faut-il craindre la loi sur la sécurité intérieure ?
http://www.rue89.com/2009/05/28/cybercriminalite-faut-il-craindre-la-loi-sur-la-securite-interieure

21/05/2009 [rue89] Antiterrorisme : cinq gardes à vue pour une photo potache

http://www.rue89.com/2009/05/21/antiterrorisme-cinq-gardes-a-vue-pour-une-photo-potache

19/05/2009 [rue89] Passeport biométrique : des ministres UMP traînent les pieds
http://www.rue89.com/2009/05/19/passeport-biometrique-des-ministres-ump-trainent-les-pieds

18/05/2009 [rue89] Les instituts d'étude sur la sécurité sous tutelle de Matignon
http://www.rue89.com/2009/05/18/les-instituts-detude-sur-la-securite-sous-tutelle-de-matignon

17/05/2009 [rue89] « Je suis jugé mardi pour avoir dit “Sarkozy je te vois” »
http://www.rue89.com/2009/05/17/je-suis-juge-mardi-pour-avoir-dit-sarkozy-je-te-vois

16/05/2009 [rue89] Que vaut la parole d'un policier ? Moins qu'on ne le croit
http://www.rue89.com/2009/05/16/que-vaut-la-parole-dun-policier-moins-quon-ne-le-croit

11/05/2009 [rue89] Coupat, l'ultragauche et la politisation du renseignement

http://www.rue89.com/2009/05/11/coupat-lultragauche-et-la-politisation-du-renseignement

11/05/2009 [lecoinbio] Plus d'éducation et moins de sécurité!
http://www.lecoinbio.com/20090511852/blogs/maman-ecolo/plus-education-moins-securite.html

11/05/2009 [rue89] Coupat, l'ultragauche et la politisation du renseignement

http://www.rue89.com/2009/05/11/coupat-lultragauche-et-la-politisation-du-renseignement

11/05/2009 [rue89] Quand le ministère de l'Intérieur efface Rue89 de Wikipedia
http://www.rue89.com/2009/05/11/quand-le-ministere-de-linterieur-efface-rue89-de-wikipedia

10 Mai 2009 [mediapart] Chômage, pouvoir d'achat, heures sup'...: les chiffres mentent !
http://www.mediapart.fr/journal/economie/100509/chomage-pouvoir-d-achat-heures-sup-les-chiffres-mentent

08/05/2009 [rue89] C'est quoi une bande ? Réponses de jeunes de Seine-Saint-Denis
http://www.rue89.com/2009/05/08/cest-quoi-une-bande-reponses-de-jeunes-de-seine-saint-denis



Dernière édition par Admin le Sam 21 Mai - 9:57, édité 143 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://gond-education.forumactif.org

2 Avril 2009 et avant... le Mer 4 Fév - 21:07

Admin

avatar
Admin
24 avril 2009 [FranceInter] La garde à vue par JM DELARUE, Contrôleur général des lieux de privation de liberté
https://www.dailymotion.com/user/politistution/video/x931j2_la-garde-a-vue-regardee-de-pres_news

24 avril 2009 [lecourant] Comment reconnaître une bande ?
http://www.lecourant.info/spip.php?article2222

[international]24/04/2009 [lepetitjourna] Quand la société grecque débat du port de la cagoule...
http://www.lepetitjournal.com/content/view/38523/1205/

[international]22.04.09 [20minutes] Des hackers dérobent des informations secrètes du Pentagone
http://www.20minutes.fr/article/321315/Monde-Des-hackers-derobent-des-informations-secretes-du-Pentagone.php

22 avril 2009 [bastamag] Sur le parvis de la chasse à l’Homme

http://www.bastamag.net/spip.php?article548

21.04.09 [lesechos] Le Haut conseil à l'intégration veut réactiver les valeurs de la République
http://www.lesechos.fr/depeches/france/afp_00140587-le-haut-conseil-a-l-integration-veut-reactiver-les-valeurs-de-la-republique.htm

21 avril 2009 [politique] Le "choc" du 21 avril : quand Nicolas Sarkozy transforme des lampadaires en victimes de l'insécurité
http://www.politique.net/2009042102-sarkozy-insecurite-lampadaires-victimes.htm

21.04.2009 [NOUVELOBS] "Délit de solidarité" : le Gisti contredit Eric Besson
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20090421.OBS4205/delit_de_solidarite__le_gisti_contredit_eric_besson.html

21.04.09 [lemonde] Nicolas Sarkozy : "Je ne laisserai pas se développer le phénomène des bandes"
http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/04/21/nicolas-sarkozy-je-ne-laisserai-pas-se-developper-le-phenomene-des-bandes_1183547_823448.html#ens_id=1168869&xtor=RSS-3208

20.04.09[ 20minutes] Décret anti-cagoules: «Sortir du nucléaire» ne veut pas enlever ses masques
http://www.20minutes.fr/article/320973/France-Decret-anti-cagoules-Sortir-du-nucleaire-ne-veut-pas-enlever-ses-masques.php

17.04.09 [LE MONDE ] Porter une cagoule lors d’une manifestation sera bientôt passible d’une amende
http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/04/17/porter-une-cagoule-lors-d-une-manifestation-sera-bientot-passible-d-une-amende_1181867_3224.html#xtor=RSS-3208

17 avril 2009 [rue89] Fliquage et fichiers : principes de base pour être moins parano
http://www.rue89.com/2009/04/17/fliquage-et-fichiers-principes-de-base-pour-etre-moins-parano

11/04/2009 [rue89] Un quart des 58 fichiers de police n'ont aucune existence légale
http://www.rue89.com/2009/04/11/un-quart-des-58-fichiers-de-police-nont-aucune-existence-legale

11/04/2009 [rue89] Vanneste : Hadopi et les homos dangereux pour l'humanité
http://www.rue89.com/2009/04/11/vanneste-hadopi-et-les-homos-dangereux-pour-lhumanite

10/04/2009 [rue89] Deux fourgons et douze policiers contre neuf paires de seins
http://www.rue89.com/rue69/2009/04/10/deux-fourgons-et-douze-policiers-contre-neuf-paires-de-seins

07/04/2009 A Bordeaux, une police trop zélée qu'il va falloir surveiller Par Christophe Payet
http://www.rue89.com/2009/04/07/a-bordeaux-une-police-trop-zelee-quil-va-falloir-surveiller

7 avril 2009 [politique] Alain Bauer : "En matière de vols à main armée, on assiste à une véritable perte de contrôle de la situation"
http://www.politique.net/2009040702-alain-bauer-statistiques-delinquance.htm

2 Avril 2009 [politique] Insécurité : comment le ministère de l'Intérieur fait grimper artificiellement le taux d'élucidation
http://www.politique.net/2009040203-insecurite-le-taux-d-elucidation.htm


30 mars 2009 [politique] Nicolas Sarkozy et l'insécurité : les dessous des statistiques officielles
http://www.politique.net/2009033001-nicolas-sarkozy-et-l-insecurite-les-statistiques.htm

27/03/2009 [mediapart] Les dessous du voyage présidentiel à Saint-Quentin : 400.000 euros pour faire un trajet à 25 euros pour une voiture...
http://www.mediapart.fr/club/edition/pol-en-stock/article/270309/les-dessous-du-voyage-presidentiel-a-saint-quentin

27/03/2009 [Bakchich] : La videosurveillance, nouveau leurre de l’Intérieur
http://www.bakchich.info/La-videosurveillance-nouveau,07166.html

29/03/2009 [médiapart] Mathieu Rigouste : «Ennemi intérieur et menace globale»
http://www.mediapart.fr/node/37516

28/03/2009 [lemonde] La police fait évacuer l'université de Strasbourg
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-38857254@7-37,0.html

27 Mars 2009 [mediapart] La mort de 2 sans-abris
http://www.mediapart.fr/club/edition/vivre-a-la-rue-tue/article/270309/la-mort-de-2-sans-abris

26/03/2009 [libé] Après la sonnerie anti-ados, la lumière rose...
http://www.liberation.fr/monde/0101558212-apres-la-sonnerie-anti-ados-la-lumiere-rose

23/03/2009 (lefigaro] La vidéosurveillance fait chuter la délinquance de rue
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/03/23/01016-20090323ARTFIG00238-la-videosurveillance-fait-chuter-la-delinquance-de-rue-.php
Arrow 24/03/2009 [arretsurimages] Vidéosurveillance : les chiffres mystérieux du Figaro qui tombent à pic pour Alliot-Marie
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1801

18/03/2009 [sauvons-lecole]: Des gendarmes... à la maternelle
http://sauvons-lecole.over-blog.com/article-28760540.html

13/03/2009 [arretsurimages] "Welcome peut faire bouger les choses"

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1763

28/02/2009 [AgoraVoxTv] Besson et les tests ADN : Mais au fait, ADN ?... c’est quoi ???
http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=22021

27/02/2009 [Arte5/lesmotsontunsens] Sarkozy à Plastic Omnium : état de siège dans l'Ain -
http://www.lesmotsontunsens.com/sarkozy-sainte-julie-plastic-omnium-ain-video-3517

24/02/2009 [Rue89] : A table, Sarkozy refait l'école avec les nostalgiques de l'autorité
http://www.rue89.com/2009/02/24/a-table-sarkozy-refait-lecole-avec-les-nostalgiques-de-lautorite

24/02/2009 [lesactualitesdudroit] : Un flic pour deux habitants...
http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2009/02/24/un-flic-pour-deux-habitants.html

17/02 [marianne2] Vidéosurveillance : on y renonce partout, sauf en France
http://www.marianne2.fr/Videosurveillance-on-y-renonce-partout,-sauf-en-France_a175238.html

16.02.09 [Lemonde] : Le bilan 2008 des flux migratoires contredit les chiffres du ministère
http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/02/16/le-bilan-2008-des-flux-migratoires-contredit-les-chiffres-du-ministere_1155969_823448.html#xtor=EPR-32280155&ens_id=628859
Immigration familiale [politique] : Brice Hortefeux a-t-il présenté un faux bilan ?
http://www.politique.net/2009022601-immigration-familiale-faux-bilan-d-hortefeux.htm

Arrow 11 Février 2009 libération] : "Fouilles antistups dans les cartables
http://www.liberation.fr/societe/0101318860-fouilles-antistups-dans-les-cartables
11/02/2009 [Le Post] Contrôle anti-drogue des collégiens: "des procédés inadmissibles"
http://www.lepost.fr/article/2009/02/11/1420367_controle-anti-drogue-des-collegiens-a-la-descente-des-bus-des-procedes-inadmissibles.html

Arrow 07 février [appeldesappels] 2009 : La Nuit Sécuritaire
http://appeldesappels.org/spip.php?article61

27/01/2009 [télérama] : L’intégrale de notre entretien avec Robert Badinter
http://www.telerama.fr/idees/l-integrale-de-notre-entretien-avec-robert-badinter,38340.php

Arrow 24/30 janvier 2009 [télérama] : “Trop de sécurité nuit à la Liberté” (extraits) TELERAMA
http://www.telerama.fr/idees/total-controle,38300.php

19/01/2009 [lexpress] Libertés publiques Victimes du Stic ... encore un fichier contreversé !
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/victimes-du-stic_732755.html
19/01/2009 [lexpress] Les dérives du fichier Stic
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-derives-du-fichier-stic_732753.html

12/01/ 2009 [groupeclaris] L’IMPOSSIBILITE D’ETABLIR SCIENTIFIQUEMENT DES RELATIONS CAUSALES ENTRE DES COMPORTEMENTS OBSERVES CHEZ UN JEUNE ENFANT ET LES CONDUITES QU’IL DÉVELOPPE A L’ADOLESCENCE OU AU DELÀ
http://groupeclaris.wordpress.com/2009/01/12/l%E2%80%99impossibilite-d%E2%80%99etablir-scientifiquement-des-relations-causales-ou-meme-des-correlations-entre-des-comportements-observes-chez-un-jeune-enfant-et-les-conduites-qu%E2%80%99il-developp/

30/12/2008 (Rue89) "La gendarmerie enterrée, à tort, dans l'indifférence générale" http://www.rue89.com/2008/12/30/la-gendarmerie-enterree-a-tort-dans-lindifference-generale

Jeudi 18 décembre 2008 [LCPAN] : Malades mentaux : quelle limite à la prise en charge ?
http://www.lcpan.fr/emission/64870/video

Arrow 18/12/2008 Frédéric Lefebvre et le discours le plus honteux de l’année à propos d’Internet
http://www.cafe-froid.net/politique/frederic-lefebvre-et-le-discours-le-plus-honteux-de-lannee-a-propos-dinternet/

12/11/20008 [LCPAN] Police/Gendarmerie : main dans la main ?
http://www.lcpan.fr/emission/64870/video

03/11/2008 [arretsurimages] Habitants référents ou patrouilles ? Les mots pour dire l'autodéfense Descriptions différentes d'une expérience près de Blois

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1348


11/09/2008 [lemonde] (1,2 &3 /3) - L'anti-terrorisme menace-t-il nos libertés ?

https://www.dailymotion.com/relevance/search/le+terrorisme+intellectuel/video/x6pzkv_13-lantiterrorisme-menacetil-nos-li_news
https://www.dailymotion.com/relevance/search/le+terrorisme+intellectuel/video/x6pzhf_23-lantiterrorisme-menacetil-nos-li_news
https://www.dailymotion.com/relevance/search/le+terrorisme+intellectuel/video/x6pzeu_33-lantiterrorisme-menacetil-nos-li_news

01/07/2008 [rue89] Renseignement : c'est officiel, DST + RG = DCRI
http://www.rue89.com/philippe-madelin/renseignement-cest-officiel-dst-rg-dcri

Arrow 07/2008 [sciences humaines] Enfants Violents : «Dépister n'est pas réprimer»
http://www.scienceshumaines.com/index.php?lg=fr&id_article=22426

Arrow 03.04.08 [lemonde] Zapping radio : Boîtier antijeune :
http://www.lemonde.fr/radios/son/2008/04/03/la-symphonie-anti-jeune-de-beethoven_1030374_970038.html

Sept. 2007 [sciences Humaines] Bébés bientôt sous contrôle ? Xavier Molénat

http://www.scienceshumaines.com/bebes-bientot-sous-controle-_fr_21232.html

28 août 2007 [liberation.fr] Le maire d'Argenteuil «ne regrette pas le principe» du spray anti-SDF :
http://www.liberation.fr/societe/010119339-le-maire-d-argenteuil-ne-regrette-pas-le-principe-du-spray-anti-sdf
Rama Yade non plus... vidéo : http://www.lepost.fr/article/2008/02/28/1105718_rama-yade-je-me-suis-peut-etre-tres-mal-exprimee.html
Mais où sont donc les communes qui utilisent du Malodor http://www.lepost.fr/article/2007/08/28/1008602_mais-ou-sont-les-communes-qui-utilisent-du-malodore.html

Arrow 26 avril 2007 : Sarkosy : la méthode : 2002 démantèlement de la police de proximité à Toulouse, mépris... trois ans plus tard, les violences contre les personnes ont augmenté de 48.4%... 26 octobre 2005 , Sarkosy convoque la presse pour une conférence sur l'insécurité (dalle d'Argenteuil) en pleine nuit ! le lendemain une bavure de police cause la mort accidentelle de 2 jeunes de Clichy-sous-bois : la banlieue française connaît les émeutes les plus violentes de son histoire. En 2007 retour de la police de proximité : "police de quartier"...
https://www.youtube.com/watch?v=3Dpv2O3UzE4&feature=related

Arrow 5 avril 2007 [arrêt sur images] Sarkosy n'appliquant pas ses propres lois en voulant privatiser la fabrication des passeports biomètriques !!
http://fr.youtube.com/watch?v=DQBTheuAZFo&NR=1

5 février 2007 [DIManche+] Des policiers demandent la démission de Sarkozy[/b]
http://fr.youtube.com/watch?v=tZ4n7WUAhJY&feature=related

Arrow [b]février 2007 [Monde Diplomatique] Du cheval de M. Nicolas Sarkozy

http://sitecon.free.fr/Data/PDF/Sarkozy_Bauer.pdf

13 décembre 2006 [LDH] pasdeOdeconduite : Fichiers : le débat scientifique et de société a porté ses fruits
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article1745

Arrow En décembre 2006 notre omniprésident avait promis qu'il n'y aurait plus de SDF dans les 2 ans à venir : la réalité : Plus d'un SDF mort par jour en 2008.
http://www.actuchomage.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=4297

mercredi 13 décembre 2006 [LDH] pasdeOdeconduite : Fichiers : le débat scientifique et de société a porté ses fruits
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article1745

Arrow 19 octobre 2006 [CapitolOne] Suspect : balkany définition des pauvres en france ... "Nous n'avons pas de misère en France, bien sur il y a quelques SDF, qui eux ont choisit de vivre en marge de la société..." (On conseillera la lecture de Patrick DECLERCK à Mr Balkany : "Les naufragés. avec les clochards de Paris" (Terre Humaine, PLON, 2001)

22.09.05 [LE MONDE] : Le "trouble des conduites" de l'enfant, concept psychiatrique discuté
http://ecolesdifferentes.free.fr/ENFANTSTURBULENTSMEDECINE.htm

2005 La caution "scientifique" : Rapport de l'INSERM
http://ist.inserm.fr/basisrapports/trouble-conduites.html
refus de la contribution de Laurent Mucchieli... voir analyse du SNES : http://www.versailles.snes.edu/spip/IMG/pdf/INSERM.pdf

Octobre 2004 L'idéologie : le Rapport Benisti (Rapport de la Commission prévention du GESI - GROUPE D’ETUDE PARLEMENTAIRE SUR LA SECURITE INTERIEURE - de l’Assemblée nationale) 2002
http://cirdel.lyon.free.fr/IMG/pdf/rapport_BENISTI_prevention.pdf



Dernière édition par Admin le Ven 8 Oct - 0:21, édité 11 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://gond-education.forumactif.org

3 Fichiers le Mer 4 Fév - 21:08

Admin

avatar
Admin
Fichiers

EDVIGE Le fichier Exploitation documentaire et valorisation de l'information générale
a été créé par un décret du 1er juillet ( http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20080701&numTexte=3&pageDebut=&pageFin= ).


02 mars 2009 [bugbrother] EDVIGE servira à recruter… et licencier
http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/03/02/edvige-servira-a-recruter-et-licencier/

11/09/2008 [lexpress] Edvige, le fichier qui fâche
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/edvige-le-fichier-qui-fache_563163.html

10 septembre 2008 [humanité] Principaux faux arguments des défenseurs d’EDVIGE.
http://www.humanite.fr/2008-09-10_Societe_Les-mensonges-de-l-etat

10 septembre 2008 [NOUVELOBS] Fillon rappelle Morin à l'ordre après ses réserves sur le fichier Edvige
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20080908.OBS0441/fillon_rappelle_morin_a_lordre_apres_ses_reserves_sur_l.html

09/09/2008 [bakchich] On a retrouvé le cousin anglais d’Edvige !
http://www.bakchich.info/On-a-retrouve-le-cousin-anglais-d,05190.html


Arrow Arrow 08/09/2008 [arretsurimages] Edvige pour les Nuls (et les journalistes) -5 vidéos- voir extraits plus bas
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1148

06.09.08 [lemonde] Fichier Edvige : les points inquiétants pour les libertés

http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/09/06/fichier-edvige-les-points-inquietants-pour-les-libertes_1092225_823448.html

21 juillet 2004 [LDH] La CNIL ne pourra plus s’opposer aux nouveaux fichiers de l’Etat. (voir suite "logique" EDVIGE dans "système éducatif" => MEDIAS)
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article208



Dernière édition par Admin le Lun 11 Mai - 0:43, édité 12 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://gond-education.forumactif.org

Admin

avatar
Admin
24/30 janvier 2009 [télérama] : “Trop de sécurité nuit à la Liberté” (extraits) TELERAMA
http://www.telerama.fr/idees/total-controle,38300.php
...
Marc CREPON (philosophe) : "La culture de la peur pourrait être la suivante : comment être sûr que les mesures de sécurité qui sont prises pour répondre aux présupposées peurs des citoyens ne portent pas en elles une insécurité plus grave encore que celles qu'elles prétendent combattre ?"
...
Comme ministre de l'intérieur et président, il est à l'origine de 21 loi et de 21 décrets relatifs à la sécurité. Un empilement qui brasse tous azimuts - de la délinquance juvénile au terrorisme, en passant par les crimes des déséquilibrés - et qui privilégie presque toujours le contrôle et l'enfermement au lieu de l'éducation et de la réinsertion. Le message aux juges et aux policiers est limpide -on enferme !-, et les effets mesurables :
- + 67% de gardes à vue entre 2001 & 2007
- 9001 condamnations appliquant la peine minimale - "peines planchers-
- judiciarisation à gogo des infractions commises par des mineurs...
- 1 an de prison pour le vol d'une bouteille de pastis
- 12 000 euros d'amende pour avoir installé sur la voie publique des tentes à l'intention des SDF ...
...
l'année 2008 laissera un souvenir amer à beaucoup trop de monde :
- collégiens de Marciac (Gers) "reniflés"
- ancien directeur de Libé Vittorio de Filippis
- photographe de l'AFP Jean-philippe Ksiazek dont le travail a été effacé par des policiers lors d'une manif de lycéens à Lyon
- Julien Coupat & Yldune Lévy qualifiés de terroristes à la va-vite
http://latelelibre.fr/index.php/2009/01/yldune-liberation-dune-terroriste/
- Hervé Eon, condamné aprés qu'il eut écrit ""casse-toi pov'con" sur une banderole, pour outrage (et non plagiat, alors qu'il reprenait les propos du président au salon de l'agriculture en 2007)
- et tous les indésirables que N. Sarkosy n'en finit plus de désigner : prostitués, sans papiers, jeunes des cités, de 12ans, malades mentaux, SDF...
Le cercle s'élargit au grès des faits divers...
- 3 profs de philo dans un avion à destination de Kinshasa : 1 débarqué manu militari & les deux autres envoyés 10h en garde à vue à leur retour ... parcequ'ils ont décidé d'interroger les policiers qui "raccompagnaient" au Congo des sans-papiers...
- les prisons françaises épinglées à la fois par les nations unies et le Conseil de l'Europe...
Marc CREPON (dans son essai) "Le problème avec toute culture de la peur[...] c'est qu'elle n'est jamais totalement dissociable d'une culture de l'ennemi."
...
et tant pis si les risques d'être assassiné en France par un malade mental sont infiniment moins grands que ceux d'être dézingué par son voisin de palier :
- Rapport de la commision Violence et santé : en 2005, sur 51 411 personnes mises en examen dans des affaires pénales, 212 ont bénéficié d'un non-lieu pour irresponsabilité pénale, c'est à dire 0.4% des crimes et délits... En revanche, la prévalence des crimes violents contre des patients psychiatriques est 11,8 fois plus importante que celle qui s'exerce contre la population générale. "En amalgamant la folie à une pure dangerosité sociale, en assimilant la maladie mentale à la délinquance, est justifié un plan de mesures sécuritaires inacceptables". dit Michaël Guyader ("résistant" psychiatre -chef de service à l'hôpital psychiatrique de l'Essone- voir "appel des 39" http://www.collectifpsychiatrie.fr/phpPetitions/index.php?petition=1 ).
...
Frédéric, comité de soutien des inculpés de Tarnac : "Lorsque vous vous donnez comme impératif de gérer les événements avant qu'ils se produisent et que vous vous fixez comme objectif l'insécurité zéro, c'est toute la population qui devient potentiellement dangereuse".
...
cette politique sécuritaire ne marche pas :
- selon l'Observatoire national de la délinquance, les violences sur personnes ont augmenté de 2,4% en 2008 -globalement elle a baissé grâce à la diminution des vols-, comme elles n'ont cessé de le faire entre 2001 et 2007. Cette surenchère pénale est d'autant moins pardonnable que le gouvernement est parfaitement informé de l'inefficacité de certaines mesures. Un seul exemple : en 2005, l'ancien garde des Sceaux, Dominique Perben, a commandé une étude sur l'effet des peines planchers sur la récidive. Elections obligent, le rapport à finalement été remis, en juin 2007, à Rachida Dati -Rapport de la commission d'étude et de suivi de la récidive, 28 juin 2007-. Verdict ? "Notre avis ne souffrait aucune ambiguïté, raconte le sociologue Sébastian Roché, qui a participé à ce travail. Nous avons informé le ministre que ces peines n'avaient pas l'efficacité qu'on leur prêtait et qu'on pouvait en mesurer l'inefficacité. Ceux qui pensent qu'on améliore la sécurité du citoyen en punissant plus longtemps se trompent. C'est même le contraire qui est vrai : ces peines poussent les jeunes dans une délinquance au quotidien." Roché n'a plus jamais entendu parlé de cette étude et notre courriel à la garde des Sceaux est resté sans réponse. Le 10 Août 2007, la loi sur les peines planchers a été voté au parlement.
Et si la lutte contre l'insécurité n'était qu'un objectif marginal de cette politique sécuritaire ? Si l'objectif principal était, en fait, ce que le sociologue Laurent Mucchielli appelle le contrôle social ?
...
Benjamin Franklin :
"Ceux qui sont prêt à abandonner un peu de leurs libertés fondamentales en échange d'un peu de sécurité illusoire ne méritent ni les unes, ni l'autre."
On peut donc s'indigner. Refuser la norme, s'accrocher ... à nos libertés.
Olivier PASCAL-MOUSSELLARD

des portraits de "résistants" :
Arrow Michaël GUYADER psychiatre
Arrow Anne de Blic, parent d'élèves
Arrow Roland Gatti, policier à la retraite

Arrow un article de Robert BADINTER avant cet article : "Nous vivons dans une monocratie"
des portraits de "résistants" :
Michaël GUYADER psychiatre
Anne de Blic, parent d'élèves
Roland Gatti, policier à la retraite

un entretien avec Robert BADINTER précède cet article : "Nous vivons dans une monocratie"
Je me souviens de ce mot d'un homme politique italien : “Quand on ne sait pas quoi faire, on fait une loi, çà ne coûte pas cher et çà fait plaisir. Que ce soit efficace, c'est une autre question.””
On passe d'une justice de liberté à une justice de “sureté”. C'est une dérive inquiétante.

quand j'entend les paroles élyséenne, je sais ce que sera la loi.
Et celà me rappelle l'axiome de l'ancienne monarchie : “Cy veut le roi, cy fait la loi”

03.04.08 [lemonde] Zapping radio : Boîtier antijeune :
http://www.lemonde.fr/radios/son/2008/04/03/la-symphonie-anti-jeune-de-beethoven_1030374_970038.html
Le "Beethoven", ou "Mosquito", un répulsif à ultrasons pour lutter contre les rassemblements de jeunes dans les halls d'immeubles, fait polémique sur les antennes. A propos du "plan d'économies" que devrait annoncer Nicolas Sarkozy, Patrick Devedjian admet que l'Etat sera "plus rigoureux".
le coin des juristes : Beethoven: Ambigüités anti-jeunes
http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2008/05/02/beethoven-ambiguites-anti-jeunes.html

extraits des liens

21.04.09 [lemonde] Nicolas Sarkozy : "Je ne laisserai pas se développer le phénomène des bandes"
http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/04/21/nicolas-sarkozy-je-ne-laisserai-pas-se-developper-le-phenomene-des-bandes_1183547_823448.html#ens_id=1168869&xtor=RSS-3208
... Première mesure phare : le simple fait d'appartenir à une bande sera passible de trois ans de prison. ...
... le port de la cagoule dans une manifestation sera désormais considéré comme un délit. ...
... Le chef de l'Etat a également longuement évoqué le cas des fonctionnaires et notamment des enseignants confrontés à la délinquance. Il a appelé à une meilleure protection de ces derniers, déclarant : "L'attaque d'un fonctionnaire sera une circonstance aggravante." Nicolas Sarkozy a également annoncé un durcissement des sanctions à l'égard de ceux qui pénétreraient dans un établissement scolaire pour y commettre des violences. Il a affirmé que "l'école doit être sanctuarisée". ...
possibilité pour une victime d'avoir "un avocat à la minute de l'agression". ...
Au sujet des moyens à mettre en œuvre pour améliorer la lutte contre la délinquance, Nicolas Sarkozy, a évoqué la vidéosurveillance, la mise en œuvre d'une police d'agglomération pour laquelle un premier test sera effectuée sur la région parisienne. Les forces mobiles, gendarmes comme CRS, seront amenées à faire plus de sécurité publique.

17/04/2007 [Le monde des livres] La guerre diffuseconfusion police et armée.
Il paraissait légitime au temps des conflits traditionnels - État-nation, souveraineté, territoire, frontière...- de distinguer entre guerre et paix, entre combattant et civil, entre campagne militaire et opération policière.
Tout cela appartient au passé. Au cœur des démocraties occidentales, les flaneurs urbains s'habituent à croiser des soldats en arme, les militants politique s'attendent à voir débarquer telle ou telle brigade, les émeutiers de banlieue affrontent un dispositif authentiquement militaire. Et lorsque ces même démocraties envoient leurs troupes à l'autre bout de la planète, elles le font sur une rhétorique policière, comme si leurs interventions relevaient non pas de l'acte belligérant mais du maintien de l'ordre, voir de la simple mesure "préventive".

11/09/2008 [lemonde] (1/3) - L'anti-terrorisme menace-t-il nos libertés ?
https://www.dailymotion.com/relevance/search/le+terrorisme+intellectuel/video/x6pzkv_13-lantiterrorisme-menacetil-nos-li_news
Maître de conférences en sciences politiques à l’Université Paris X-Nanterre, Laurent Bonelli s’est spécialisé dans l’étude des discours publics sur le maintien de l’ordre et la répression. Il est notamment l’auteur de La France a peur. Une histoire sociale de l’insécurité (La Découverte, 2008). Aujourd’hui, ce chercheur de 38 ans publie avec d’autres un livre collectif intitulé Au nom du 11 septembre... Les démocraties à l’épreuve de l’anti-terrorisme (La Découverte, 420 p., 23 €) : trente auteurs y analysent les politiques anti-terroristes mises en place au sein des pays occidentaux, et les menaces que ces politiques feraient peser sur les libertés des citoyens.



Dernière édition par Admin le Dim 10 Mai - 23:36, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://gond-education.forumactif.org

Admin

avatar
Admin
quand la police fait dans "laiducatif"...

1er décembre 2008 ON LÂCHE LES CHIENS SUR LES ÉLÈVES DANS LES CLASSES
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7521
(témoignage d'un enseignant puis de celui d'un parent d'élève & de sa fille)
Lundi 17 novembre 2008, 10h30
École des Métiers du Gers. Descente musclée de la gendarmerie dans les classes. Je fais cours quand, tout à coup, sans prévenir, font irruption dans le lieu clos de mon travail quatre gendarmes décidés, accompagnés d’un maître-chien et de son animal. Personne ne dit bonjour, personne ne se présente. Sans préambule, le chien est lancé à travers la classe. Les élèves sont extrêmement surpris. Je pose des questions aux intrus, demande comment une telle démarche en ce lieu est possible. On ne me répond pas, j’insiste, on me fait comprendre qu’il vaut mieux que je me taise. Les jeunes sont choqués, l’ambiance est lourde, menaçante, j’ouvre une fenêtre qu’un gendarme, sans rien dire, referme immédiatement, péremptoirement.
Le chien court partout, mord le sac d’un jeune à qui l’on demande de sortir, le chien bave sur les jambes d’un autre terrorisé, sur des casquettes, sur des vêtements. La bête semble détecter un produit suspect dans une poche, et là encore on demande à l’élève de sortir. Je veux intervenir une nouvelle fois, on m’impose le silence. Des sacs sont vidés dans le couloir, on fait ouvrir les portefeuilles, des allusions d’une ironie douteuse fusent.
Ces intrusions auront lieu dans plus de dix classes et dureront plus d’une heure. Une trentaine d’élèves suspects sont envoyés dans une salle pour compléter la fouille. Certains sont obligés de se déchausser et d’enlever leurs chaussettes, l’un d’eux se retrouve en caleçon. Parmi les jeunes, il y a des mineurs.
Dans une classe de BTS, le chien fait voler un sac, l’élève en ressort un ordinateur endommagé, on lui dit en riant qu’il peut toujours porter plainte. Ailleurs (atelier de menuiserie-charpente), on aligne les élèves devant le tableau. Aux dires des jeunes et du prof, le maître-chien lance : « Si vous bougez, il vous bouffe une artère et vous vous retrouvez à l’hosto ! »
Il y a des allées et venues incessantes dans les couloirs, une grande agitation. Je vois un gendarme en poste devant les classes. J’apprendrais par la suite qu’aucun évènement particulier dans l’établissement ne justifiait une telle descente.
La stupeur, l’effroi ont gagné les élèves. On leur dira le lendemain, dans les jours qui suivent qu’ils dramatisent. Ils m’interrogent une fois la troupe partie, je ne sais que dire, je reste sans voix. Aucune explication de la direction pour le moins très complaisante. Je comprends comment des gens ont pu jadis se laisser rafler et conduire à l’abattoir sans réagir : l’effet surprise laisse sans voix, l’effet surprise, indispensable pour mener à bien une action efficace, scie les jambes.
Ensuite, dans la journée, je m’étonne de ne lire l’indignation que sur le visage de quelques collègues. On se sent un peu seul au bout du compte. Certains ont même trouvé l’intervention normale, d’autres souhaitable.
Je me dis qu’en cinquante ans (dont vingt comme prof), je n’ai jamais vu ça. Que les choses empirent ces derniers temps, que des territoires jusque là protégés subissent l’assaut d’une idéologie dure.
Ce qui m’a frappé, au-delà de l’aspect légal ou illégal de la démarche, c’est l’attitude des gendarmes : impolis, désagréables, menaçants, ironiques, agressifs, méprisants, sortant d’une classe de BTS froid-climatisation en disant : « Salut les filles ! »… alors que bien sûr il n’y a que des garçons ! Les félicitant d’avoir bien « caché leur came et abusé leur chien ». À vrai dire des marlous, de vrais durs n’auraient pas agi autrement. C’est en France, dans une école, en 2008. Je me dis que ces gens-là, les gendarmes, devraient accompagner les gens, les soutenir, qu’ils devraient être des guides lucides et conscients. Au lieu de ça, investis d’un drôle de pouvoir, ils débarquent, on dirait des cow-boys, et terrorisent les jeunes.

Mais voilà que ce week-end, j’accueille ma fille Zoé — elle a 13 ans — de retour du collège de Marciac (Gers). Elle me raconte son mercredi au collège… Colère à l’intérieur de moi… révolte… que faire ? J’ai demandé à Zoé d’écrire ce qu’elle me disait là. Elle a accepté. Voici donc son témoignage, avec ses mots à elle :
« Il nous l’avait dit, le CPE[1], que des gendarmes allaient venir nous faire une prévention pour les 4ème et les 3ème. Ce mercredi là (19 novembre 2008), toutes les classes sont entrées en cours comme à leur habitude, en suivant les profs. À peine dix minutes plus tard — nous étions assis — deux gendarmes faisaient le tour de la salle où nous étions. La prof avec qui nous étions, les regardait en disant : « Ils font leur ronde ? » Elle n’était à priori au courant de rien. Soudain , la porte s’est ouverte, laissant entrer deux gendarmes… Enfin non, pas exactement : il y avait aussi un monsieur chauve habillé en militaire et un gendarme très gros…
Le chauve nous a dit : « Nous allons faire entrer un chien ! Mettez vos mains sur les tables, restez droit, ne le regardez pas ! Quand il mord, ça pique ! »
Enfin il a dit ça, à peu près… Je me rappelle surtout du « quand il mord, ça pique ! »
Après, il est sorti deux minutes et est revenu avec deux autres gendarmes et le chien. Les gendarmes se sont placés aux deux extrémités de la classe tandis que le dresseur regardait son chien déjà à l’œuvre. Le chien s’appelait Bigo. Bigo s’est acharné sur plusieurs sacs, en mordant et arrachant tout ce qui dépassait. Quand à la prof, elle restait derrière son bureau, bouche bée. Le chien s’est attaqué au sac de mon amie, à coté de moi. Le dresseur a claqué des doigts en disant : « Sortez, Mademoiselle, avec toutes vos affaires ! » Elle a rangé son sac, s’est levée et s’est apprêtée à sortir, mais le dresseur l’a repris vite : « Et ton manteau ! » Elle a rougi et emporté aussi son blouson.
Plusieurs personnes de la classe sont ainsi sorties. Le chien vint alors sentir mon sac. Voyant que le chien ne scotchait pas, que rien ne le retenait là, le dresseur lui a fait sentir mon corps avant de s’empresser de me faire sortir, moi aussi. Dehors, m’attendait une petite troupe de gendarmes… Enfin, non, pas dehors : nous étions entre deux salles de classe.
Me voyant arriver, ils se dépêchèrent de finir de fouiller une autre fille. Mon amie était déjà retournée dans la classe. Quand ils eurent fini, ils s’emparèrent de mon sac et le vidèrent sur le sol. Un gendarme me fit vider les poches du devant de mon sac. Il vérifia après moi. Je n’étais pas la seule élève. Avec moi, il y avait une autre fille qui se faisait fouiller les poches par une gendarme. Ils étaient deux gendarmes hommes à la regarder faire. Le gendarme qui fouillait mon sac vida ma trousse, dévissa mes stylos, mes surligneurs et chercha dans mes doublures. La fille qui était là, fouillée elle aussi, se fit interroger sur les personnes qui l’entouraient chez elle. Elle assurait que personne ne fumait dans son entourage. Ils la firent rentrer en classe.
C’était à mon tour ! La fouilleuse me fit enlever mon sweat sous le regard des deux autres gendarmes…
Je décris : un gendarme à terre disséquait mes stylos, un autre le surveillait, un autre qui regardait la fouilleuse qui me fouillait et le reste de la troupe dehors. Ne trouvant rien dans ma veste, elle me fit enlever mes chaussures et déplier mes ourlets de pantalon. Elle cherche dans mes chaussettes et mes chaussures. Le gars qui nous regardait, dit à l’intention de l’autre gendarme : « On dirait qu’elle n’a pas de hash mais avec sa tête, mieux vaut très bien vérifier ! On ne sait jamais… » Ils ont souri et la fouilleuse chercha de plus belle ! Elle cherche dans les replis de mon pantalon, dans les doublures de mon tee-shirt, sans bien sûr rien trouver. Elle fouille alors dans mon soutif et passe ses mains sur ma culotte ! Les gendarmes n’expriment aucune surprise face à ce geste, mais ce n’est pas mon cas !
Je dis à l’intention de tous : « C’est bon, arrêtez, je n’ai rien !!! » La fouilleuse s’est arrêtée, j’ai remis mon sweat et mon fouilleur de sac m’a dit : « Tu peux ranger ! »
J’ai rebouché mes stylos et remis le tout dans mon sac et suis repartie en classe après avoir donné le nom du village où j’habite. De retour en classe, la prof m’a demandé ce qu’ils avaient fait. Je lui ai répondu qu’ils nous avaient fouillés.
Tout ça c’est ce que j’ai vécu. Mais mon amie dans la classe à coté, m’a aussi raconté. Le chien s’est acharné sur son sac à elle et elle a eu le droit au même traitement. Mais ses affaires sentaient, alors ils l’ont carrément emmené à l’internat où nous dormons. Le gendarme lui a demandé si elle connaissait des fumeurs de hash, vu qu’ils ne trouvaient rien. Elle leur a simplement répondu que le week-end dernier, elle avait assisté à un concert !
Après les cours, le principal a rassemblé tous les élèves et nous a dit que bientôt allait avoir lieu une prévention pour tout le monde.
Une prévention ? Avec des chiens ? Armés comme aujourd’hui ?
Une élève de 4ème nous a dit que le chien s’est jeté sur son sac car il y avait à manger dedans. Elle a eu très peur. Les profs ne nous en ont pas reparlé….Ils avaient l’air aussi surpris que nous ! Tous les élèves de 3ème et 4ème ont du se poser la même question : que nous arrive-t-il ? Et tous les 6ème et 5ème aussi, même si ils n’ont pas été directement concernés ! »
Zoé. D.R.
Qu’en pensez vous ? Que dois je faire ? Qui parle de violence ? Il me semble important d’écrire ici que personne du collège n’a jugé important de communiquer sur ces faits qui se sont déroulés le mercredi 19 novembre 2008 au collège de marciac dans le Gers. Si Zoé ne m’en avait pas parlé, je n’en saurais rien. Combien de parents sont au courant ? Les enfants « victimes » — et je pèse ce mot — de ces actes sont en 4ème et 3ème. Ils ont donc entre 12 et 14 ans ! Je n’en reviens pas…
Frédéric David (père de Zoé)

11 Février 2009 libération] : "Fouilles antistups dans les cartables
http://www.liberation.fr/societe/0101318860-fouilles-antistups-dans-les-cartables
Collège. Les gendarmes bredouilles à Arthez-de-Béarn. ISABELLE HANNE
Il est 8 h 15, mardi matin, quand les cars scolaires arrivent sur la place principale de la commune d'Arthez-de-Béarn (Pyrénées-Atlantiques). A leur descente du bus, une centaine d'élèves du collège Corisande-d'Andoins reçoivent d'une dizaine de gendarmes l'ordre de s'aligner, cartable au pied. Un chien renifle les sacs des enfants. Aucun produit stupéfiant n'est trouvé. Objectif de l'opération : «Sensibiliser les jeunes aux problèmes de drogue, selon l'inspecteur d'académie des Pyrénées-Atlantiques, Philippe Carrière. Il y a une dizaine d'interventions de ce type par an, souvent à la demande des chefs d'établissement et sur réquisition du procureur. Nous menons un plan départemental de prévention, avec le préfet, le procureur, la gendarmerie et l' nationale.» Le PS s'est ému de l'opération : «La fermeté et l'efficacité nécessaires dans la lutte contre les trafics de stupéfiants ne sauraient s'accommoder d'une politique de gesticulation au sein même des établissements scolaires.» Le PCF et le NPA ont aussi critiqué l'opération. «Je m'étonne d'un tel soufflé médiatique», se défend Philippe Carrière.
Hélène Oury, la présidente de la FCPE (parents d'élèves proches de la gauche) à Arthez, a assisté à la scène : «C'était vraiment choquant."
L' Inspecteur d'Acad P. Carrière, est une vieille connaissance des Charentais ! Il sévissait dans nos campagnes l'année passée... et ne s'est pas véritablement amélioré...

11/02/2009 [Le Post] Contrôle anti-drogue des collégiens: "des procédés inadmissibles"
http://www.lepost.fr/article/2009/02/11/1420367_controle-anti-drogue-des-collegiens-a-la-descente-des-bus-des-procedes-inadmissibles.html



Dernière édition par Admin le Dim 10 Mai - 23:41, édité 6 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://gond-education.forumactif.org

6 troubles de la conduite... le Sam 9 Mai - 14:44

Admin

avatar
Admin
troubles de la conduite...

22.09.05 [LE MONDE] : Le "trouble des conduites" de l'enfant, concept psychiatrique discuté
http://ecolesdifferentes.free.fr/ENFANTSTURBULENTSMEDECINE.htm
ans une expertise collective, rendue publique jeudi 22 septembre, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) fait le point sur une catégorie de symptômes psychiatriques jusqu'alors inconnue du grand public en France, le "trouble des conduites chez l'enfant et l'adolescent" .
Issu des classifications cliniques anglo-saxonnes, ce syndrome, qui se caractérise par des comportements violents et répétés chez l'enfant et l'adolescent, toucherait, selon la littérature scientifique internationale, entre 5 % et 9 % des jeunes de 15 ans. Bien qu'aucune étude épidémiologique n'ait été réalisée en France sur ce sujet, l'Inserm recommande le dépistage et la prise en charge précoce de ce trouble, en familiarisant les familles, les professionnels de la petite enfance et les enseignants à son repérage.
L'expertise sur le trouble des conduites se situe dans le prolongement d'un précédent travail de l'Inserm qui, en additionnant des troubles aussi divers que l'hyperactivité, l'autisme, la dépression ou les troubles anxieux, affirmait, en 2002, qu'un enfant sur huit souffre d'un trouble mental.
Cette fois, l'Inserm a choisi de mettre l'accent sur le trouble des conduites, un syndrome défini "par la répétition et la persistance de conduites au travers desquelles sont bafoués les droits fondamentaux d'autrui et les règles sociales" . Il s'exprimerait ainsi, chez l'enfant et l'adolescent, par "une palette de comportements très divers" qui vont "des crises de colère et de désobéissance répétées de l'enfant difficile aux agressions graves comme le viol, les coups et blessures et le vol du délinquant" . Cette définition très large découle de la classification arrêtée, en 1968, par la psychiatrie américaine dans le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM), reprise, en 1977, par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la Classification internationale des maladies (CIM-9). Fidèle à son approche biologique de la psychiatrie, centrée sur les symptômes et les comportements, l'Inserm ne remet pas en cause, dans son expertise, la validité de la notion de trouble des conduites un concept jugé fourre-tout par les psychiatres d'orientation psychanalytique, mais très en vogue aux Etats-Unis.
Les douze experts dont deux Canadiens , pédopsychiatres, épidémiologistes, cognitivistes, neurobiologistes, reconnaissent néanmoins que la notion déborde du champ médical en se situant "à l'interface et à l'intersection de la psychiatrie, du domaine social et de la justice" . Le "trouble des conduites doit être considéré comme un facteur de risque de délinquance sur lequel on peut agir (...) mais ne doit pas être confondu avec la délinquance, qui est un concept légal" , affirme l'expertise collective.
"Jusqu'ici, la délinquance n'était abordée que d'un point de vue judiciaire ou social , précise Isabelle Gasquet, épidémiologiste et membre du groupe d'experts. Loin de nous l'idée de nous approprier le bébé, mais nous avons cherché à ajouter l'angle médical pour en enrichir l'approche. Tout est à faire dans ce domaine, où les données sont inexistantes en France."
Pour l'expertise collective, le trouble des conduites, souvent associé au "trouble déficit de l'attention / hyperactivité", "est le produit d'interactions complexes entre des facteurs individuels (facteurs génétiques, tempérament, personnalité) et des facteurs environnementaux (relations familiales, environnement social)" . Les études internationales estiment sa prévalence dans une large fourchette de 5 % à 9 % des adolescents de 15 ans. En France, il existe une seule étude, menée à Chartres dans 18 écoles primaires et qui rapportait une prévalence globale de 6,5 % et de 17 % dans les classes adaptées. D'après la littérature internationale, deux tiers des enfants présentant un trouble des conduites répondraient toujours aux critères diagnostiques à l'adolescence. L'étude affirme ainsi que, "selon l'âge de survenue du trouble, avant ou après la dixième année de l'enfant, sa symptomatologie et son évolution diffèrent, avec un pronostic plus péjoratif et un risque élevé d'évolution vers une personnalité antisociale à l'âge adulte, lorsque l'apparition est précoce" .
Pour les experts, "le dépistage, la prévention et la prise en charge médicale du trouble des conduites restent insuffisants en France en regard de ses conséquences (risque de mort prématurée, troubles associés...) et du coût pour la société (instabilité professionnelle, délinquance, criminalité...)" . Pour pallier ce "retard", l'expertise collective recommande d'informer le public mais aussi les professionnels de la petite enfance et les enseignants sur les différents symptômes du trouble des conduites. L'idée est de favoriser le "repérage des perturbations du comportement dès la crèche et l'école maternelle" , afin d'enrayer l'évolution de l'enfant vers des comportements délinquants.
Le groupe d'experts préconise ainsi de procéder à un dépistage médical systématique de chaque enfant dès 36 mois, au prétexte que, "à cet âge, on peut faire un premier repérage d'un tempérament difficile, d'une hyperactivité et des premiers symptômes du trouble des conduites" .
Une fois identifiée l'existence d'un trouble chez un enfant, le groupe d'experts recommande le recours à des programmes "psychosociaux" de "guidance parentale" en s'inspirant d'exemples américains et canadiens. Avec les enfants, il est proposé de mener des thérapies individuelles de type comportementaliste, fondées sur des jeux de rôle, pour leur "apprendre des stratégies de résolution des problèmes" . Le groupe d'experts suggère par ailleurs de recourir "en seconde intention" aux traitements psychotropes (antipsychotiques, psychostimulants et thymorégulateurs), qui ont "une action antiagressive" . L'expertise collective émet par ailleurs des réserves sur le placement des jeunes délinquants en "centres spécialisés" , au motif que ces "regroupements d'adolescents" renforceraient les attitudes délinquantes. Ces structures de prise en charge renforcée, qui existent depuis dix ans en France et dans lesquelles exercent des psychologues, permettent pourtant, selon les spécialistes de la délinquance des mineurs, à certains adolescents de se reconstruire.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
note personnelle :
La difficulté ici est d'être capable d'identifier quels sont les théories "valorisées" et pouvoir les replacer dans leur champs scientifique. Chose d'autant plus complexe car bien souvent différents champs scientifiques sont invoqués -sociologie, psychologie, histoire...- sans clairement s'annoncer. Difficulté de l'analyse aussi car actuellement les champs scientifiques se diversifient alors que dans le même temps les travaux interdisciplinaires s'accroissent -MIT, SFI, HESS...-. Si se repérer sur un plan théorique est difficile, il est encore plus délicat d'évaluer la pertinence, l'efficacité de ces théories sur sa pratique au sein de la classe. Question donc difficile lorsqu'on parle de transmission de connaissances et encore plus complexe lorsqu'on caresse l'espoir d'évaluer des compétences. Mais quelle est la place de l'épistémologie à l'Université, dans la formation des enseignants, à l'heure où on veut supprimer l'évaluation de la culture générale dans les concours de la fonction publique ? (voir “un tout cohérent”)



Jeudi 18 décembre 2008 [LCPAN] : Malades mentaux : quelle limite à la prise en charge ?
http://www.lcpan.fr/emission/64870/video
Le meurtre d'un jeune homme, tué en pleine rue, par un malade mental souffrant de schizophrénie, le 12 novembre à Grenoble, faisait resurgir dans l'actualité la question de l'encadrement des malades psychiatriques. Le Président, Nicolas Sarkozy6272962732, annonçait alors le 2 décembre dernier un plan de réforme de l'hospitalisation d'office.
Sécurisation des hôpitaux psychiatriques, création de 4 unités pour malades difficiles (UMD) et de 200 nouvelles chambres d'isolement, "obligation de soins effective", dispositif de géolocalisation
de certains malades, tel est le programme prévu dans ce plan auquel 70 millions d'euros devraient être consacrés.
Une commission présidée par Edouard Couty a été chargée de travailler sur l'organisation des prises en charge en psychiatrie et en santé mentale ainsi que le parcours de soins des patients. Il doit remettre mi-décembre un rapport à la ministre de la santé.
A travers la politisation de ces questions de santé mentale, beaucoup dénoncent un retour du tout sécuritaire allant à l'encontre des progrès de la psychiatrie et un risque de légiférer sous le coup de l'émotion.
Si de nombreux psychiatres s'accordent sur la nécessité de réformer l'hospitalisation d'office, beaucoup rappellent la nécessité de ne pas confondre malade et délinquant.
Entre protection de la Société, manque de structures d'accueil adaptées et réelle reconnaissance des questions de santé mentale, comment répondre aux attentes et aux problèmes de la prise en charge des malades psychiatriques en France ?



voir :
Octobre 2004 L'idéologie : le Rapport Benisti (Rapport de la Commission prévention du GESI de l’Assemblée nationale) 2002
http://cirdel.lyon.free.fr/IMG/pdf/rapport_BENISTI_prevention.pdf
2005 La caution "scientifique" : Rapport de l'INSERM
http://ist.inserm.fr/basisrapports/trouble-conduites.html
refus de la contribution de Laurent Mucchieli... voir analyse du SNES : http://www.versailles.snes.edu/spip/IMG/pdf/INSERM.pdf


ils ne sont pas dupes :

http://ecolesdifferentes.free.fr/ENFANTSTURBULENTSMEDECINE.htm
Sept. 2007 [sciences Humaines] Bébés bientôt sous contrôle ? Xavier Molénat
http://www.scienceshumaines.com/bebes-bientot-sous-controle-_fr_21232.html



Dernière édition par Admin le Dim 10 Mai - 23:39, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://gond-education.forumactif.org

7 pistes & LIVRES le Dim 10 Mai - 23:33

Admin

avatar
Admin
pistes & LIVRES

Arrow Claris : agir pour clarifier le débat public sur la sécurité : http://groupeclaris.wordpress.com/

Observatoire nationale de la délinquance créer sous Michel ROCARD, par N.SARKOSY en 2003, Alain Bauer en fût directeur, poste occupé actuellement par Christophe Soulez (criminologue) : http://www.inhes.interieur.gouv.fr/Observatoire-national-de-la-delinquance-6.html

Alain BAUER : AB Associates, son entreprise fondée en 1994, pour vendre "diagnostiques locaux de sécurité", conseils de sécurisation et conférences à des municipalités, des entreprises ou des gestionnaires privés d'espace public. Au chapitre "Concrètement, que faire?" de son livre Violences et insécurités urbaines, M.BAUER vante longuement les mérites de l'"analyse locale de sécuirté", une procédure qu'un heureux hasard fait figurer au catalogue des prestations de AB Associates, dont le chiffre d'affaires de 1997 à 2007 a été multiplié par 5.

Rolling Eyes M. François Haut est directeur du « Département de recherche sur les menaces criminelles contemporaines » ( http://www.drmcc.org/ ), Institut de criminologie, Université Panthéon-Assas (Paris II).

INHES un département de l'institut national des hautes études de sécurité, établissement public national à caractère administratif et outil de travail interministériel : http://www.inhes.interieur.gouv.fr

Ihesi : Institut des hautes études de la sécurité intérieure, fondé en 1989 : Neutraliser la dimension politique des questions liées à la police et à la sécurité constituait une ambition fondatrice de l’Ihesi. L’une des premières préoccupations de l’Institut consista à placer son action sous le signe de la science, comme l’avait fait, quinze ans plus tôt, le Comité d’étude sur la violence, la criminalité et la délinquance, présidé par Alain Peyrefitte.

Dans ses notices biographiques, Xavier Raufer s’intitule « directeur des études du Centre universitaire de recherche sur les menaces criminelles contemporaines de l’université Panthéon-Assas », alors que ce centre est une simple association ébergée par l’université. Xavier Raufer - Christian de Bongain de son vrai nom - est en fait chargé de cours à l’Institut de criminologie de Paris. Ancien fondateur du groupuscule d’extrême droite Occident chrétien, il est aussi responsable d’une collection aux Presses universitaires de France (« Criminalité internationale »). Le « Que sais-je ? » qu’il a publié et corédigé avec Alain Bauer bénéficie de la légitimité universitaire de cette collection.
dans : http://www.monde-diplomatique.fr/2001/02/RIMBERT/14759

DCSP : (Direction centrale de la sécurité publique):

DCRI création d'une unique Direction centrale du renseignement intérieur, le 1er juillet 2008 , imposait de répartir les informations dont disposaient jusqu'alors deux services, RG d'un côté, DST de l'autre.

SIGNA
L’ancien dispositif SIGNA recensait, de 2001 à 2005, les actes de violence qui répondaient au moins à l’un des trois critères suivants : avoir une qualification pénale évidente, avoir fait l’objet d’un signalement ou avoir eu un retentissement important dans la communauté scolaire. Ce dernier critère pouvait être variablement interprété par les responsables d’établissement scolaire. Tout acte déclaré dans SIGNA était retenu sans aucune restriction et, les comparaisons interétablissements, fondées uniquement sur le nombre total d’actes signalés, ne prenaient pas en compte les différences de gravité.

SIVIS
L’enquête SIVIS (Système d’information et de vigilance sur la sécurité scolaire), mise en place à la rentrée 2007, remplace l’ancien dispositif SIGNA. Cette enquête, réalisée auprès d’un millier d’établissements publics du second degré, se décompose en deux parties : le recensement des faits de violence grave d’une part, l’ambiance au sein de l’établissement et son évolution d’autre part. Il s’agit d’une enquête web auprès des chefs d’établissements, qui peuvent y saisir des actes en continu tout au long de l’année scolaire. Les données sont exploitées trimestriellement, en décembre, en mars et en juillet.
Par rapport à SIGNA, SIVIS comporte trois évolutions importantes :

* un recensement plus homogène de la violence, recentré sur les actes plus graves ;
* l’ajout d’un questionnaire trimestriel visant à évaluer le climat dans l’établissement et son évolution ;
* une enquête réalisée auprès d’un échantillon d’un millier d’établissements du second degré et de circonscriptions du premier degré, représentatif au niveau national (France métropolitaine et département d'outre-mer) alors que SIGNA était exhaustive.

DCSP : Direction centrale de la sécurité publique

SDIG (ex-RG) : sous-direction de l'information générale

LIVRES
"La Culture de la peur", de Marc Crépon, éd. Galilée, 124 p.

"Une histoire sociale de l’insécurité" (La Découverte, 2008 )Laurent Bonelli
"Au nom du 11 septembre... Les démocraties à l’épreuve de l’anti-terrorisme" (La Découverte, 420p)

"L’ennemi intérieur" de Mathieu Rigouste : La généalogie coloniale et militaire de l’ordre sécuritaire dans la France contemporaine.
http://regardeavue.com/index.php/2009/03/09/242-l-ennemi-interieur

"La Frénésie sécuritaire", sous la direction de Laurent Mucchielli, éd. La Découverte, 138 p., 10 €.

2001 Patrick DESCLERCK "Les naufragés. Avec les clochards de Paris" coll. Terre humaine PLON

"Surveiller & punir" toujours d'actualité on dirait ...

Voir le profil de l'utilisateur http://gond-education.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum